Les conseils de votre pharmacie

Lien permanent



Test : maladie veineuse - Avez vous ce problème ?

La maladie veineuse

La compression médicale

Conseils d'utilisation



Test


ouiNon
Avez vous parfois les jambes lourdes ?
Avez vous parfois les chevilles enflées en fin de journée ?
Des membres de votre famille souffrent ils de troubles veineux ?
Restez vous plusieurs jours sans activité physique ?
Avez vous du poids à perdre ?
Votre travail : plutot debout ou assis ?
Des grossesses ?
Problème hormonaux ?
Faîtes vous régulièrement de long trajet assis ?



Vous avez plus de 4 réponses positives


Vous présentez des risques de souffrir un jour des varices ou bien vous avez déjà quelques signes d’insuffisance veineuse. Consultez votre médecin traitant. Optez pour les collants ou chaussettes de contention.

 La maladie veineuse


Jambes lourdes, crampes nocturnes, oedèmes… ces maux quotidiens sont les premières manifestations de l’insuffisance veineuse.Cette pathologie fréquente n’a pas pour seule conséquence des désagréments esthétiques ou de confort, elle témoigne d’une mauvaise circulation veineuse qu’il faut diagnostiquer et traiter.


Le sang remonte vers le coeur par les veines,c’est le flux veineux. Pour lutter contre la pesanteur et donner la direction au sang, un système de valvules anti-reflux, étagées et agissant comme des clapets anti-retours, empêche le sang de refluer. A l’origine de la maladie veineuse des membres inférieurs, on constate une dilatation des veines ou détérioration des valvules anti-reflux. Un reflux s'installe et provoque une augmentation de la pression du sang dans les veines et le ralentissement de la vitesse de circulation du sang entraînant les premiers signes de la maladie. Le sang qui stagne dans une veine peut alors provoquer une dégradation de la paroi veineuse provoquant une déformation et l'apparition de varices. Ces affections veineuses des membres inférieurs sont évolutives. Sans traitement, elles peuvent engendrer des complications graves.


L'insuffisance veineuse regroupe différentes pathologies selon les veines atteintes : veines superficielles qui drainent 10% du sang ou les veines profondes qui drainent 90% du sang.

La plus courante des pathologies est l'insuffisance veineuse superficielle qui se traduit le plus souvent par des varices. Dans la plus grande majorité des cas, les varices sont dites primitives car d'origine héréditaire.


Les varices apparaissent accompagnées ou non de nombreux signes fonctionnels : " jambes lourdes", crampes, fourmillements, impatiences nocturnes et diverses douleurs des jambes. Les jambes peuvent présenter un gonflement (œdème) á la cheville et/ou au mollet.


Au bout de quelques années d'évolution et en l'absence de traitement des varices, des complications peuvent apparaître : eczéma, dermite ocre, hypodermite, ulcère, paraphlébite et phlébite.


La maladie veineuse profonde


'insuffisance veineuse profonde est, quant á elle, plus rare. Elle peut être primitive par absence de valvules dès la naissance ou secondaire á une phlébite. Les phlébites (ou thromboses veineuses profondes) sont consécutives á la formation d'un caillot de sang qui obstrue une veine profonde. Le principal risque est l'embolie pulmonaire par détachement de fragments du caillot qui vont migrer vers les poumons susceptible d’être mortelle.


Facteurs de risque

  • L'hérédité
  • Le sexe (avec une prédominance pour la femme)
  • L'âge
  • L'obésité
  • La position au travail (position debout avec piétinement, position assise prolongée, port de charges lourdes)
  • La grossesse : Le risque de thrombose veineuse profonde est multiplié par 5 pendant la grossesse et par 60 dans les semaines qui suivent l'accouchement. Le risque augmente avec le nombre de grossesse
  • La ménopause
  • Les longs voyages et certains sports, sont autant de situations aggravantes qui nécessitent une réelle prise en compte du risque veineux.


Traitement 


Dans tous les cas en cas de maladie veineuse, un traitement médical s’impose. La solution de traitement orthopédique pour l’insuffisance veineuse est la contention médicale qui vient compléter tous les traitements phlébologiques que les médecins peuvent proposer pour traiter les causes, les signes fonctionnels et les complications.

La compression médicale


La compression est une thérapie médicale. Elle permet de traiter toutes les manifestations pathologiques seule ou en association avec un traitement médicamenteux ou chirurgical.


Les bas de contention contribuent à améliorer le retour veineux. Ils agissent de plusieurs façons :



  •  Action hémodynamique

    La compression médicale permet d'augmenter très fortement la vitesse circulatoire. Ce bénéfice permet ainsi de supprimer la stagnation du sang et d'offrir un meilleur remplissage du système veineux profond.


  • Une action sur la paroi

    La protection mécanique de la paroi des veines et la fixation du thrombus constituent une action thérapeutique importante de la compression médicale.


  • Une action sur la microcirculation sanguine

    La compression médicale a également pour bénéfice de reconstituer l’équilibre au niveau des échanges sanguins et donc de diminuer rapidement l’œdème formé et de recréer des conditions favorables à la cicatrisation des ulcères.


  • Une action antalgique

    La diminution de la douleur se constate, en général, après 15 jours de port régulier de chaussettes de compression médicale.



vous trouverez des chaussettes, bas cuisses, collants – pour homme et femme – dans toutes les classes de compression.


Il existe des contentions dites de classe 1 ( contention non médicale) , de classe 2, 3 et 4 .

Ces bas sont fins, solides, esthétiques, confortables, agréables à porter et faciles à enfiler.


Les tableaux suivants proviennent du laboratoire SIGVARIS.



classescompressions1.jpg
classecompression2.jpg

Conseil d'utilisation


Le site du laboratoire Gibaud est suffisamment bien fait : consulter le


  • Vidéos de prise de mesures.
  • Vidéos de mise en place des produits Venactif
  • Entretien
  • Précautions d’emploi 


Si vous voulez beaucoup plus de renseignement, nous vous engageons à consulter le site du SINTEM et plus particulièrement le lien suivant . Les slides des intervenants sont de grandes qualités.

Tous les conseils de la catégorie

Orthopédie / Contention Médicale


Lien permanent
Orthopédie 2015-07-10

Orthopédie et Contention Médicale 2015-08-20

Contention Médicale 2016-03-01


Page mise à jour le 02 février 2020 14h52